loader
Guide Noirmoutier Pour tout savoir sur Noirmoutier !

L’histoire de Noirmoutier

Les sites ainsi que l’architecture de Noirmoutier narrent toute son histoire. Il vous suffit de constater et d’observer pour comprendre… Remontons le temps et imprégnons-nous du passé de cette petite île de l’Atlantique.


L’île d’Her fut le premier nom de Noirmoutier. Après l’effondrement du sol de la baie de Bourgneuf fut née l’Île d’Her. Celle-ci fut par la suite dominée par les Romains et les Gallo-Romains. Des chercheurs ont pu retrouver des traces de vieilles villas romaines vers le Vieil en 1975. Cette découverte a été entreprise par l’association Les Amis de l’île de Noirmoutier. 


Plus tard, le confluent dunaire avec l’îlot de Barbâtre, puis les réserves d’alluvions sont les principaux responsables des contours actuels de Noirmoutier. Mais l’histoire débuta réellement avec la venue du moine Saint Philbert vers 674 qui incita les résidents à exploiter et à tirer profit des ressources de l’île (agriculture, fabrication de moulins à vent, pêche aux marais salants). 


Ce personnage mourut 10 ans plus tard, après avoir effectué l’essentiel dans sa mission et quitté, semble-t-il, une île relativement florissant et pacifique. L’histoire de l’Abbaye détruite par les Vikings s’est passé peu de temps après la disparition de Saint Philbert.


En réalité, au VIIIème siècle commencèrent les vrais calvaires de l’île. Noirmoutier fut envahie par des pirates venant des quatre coins du monde, dont l’Espagne, les Basques et les Sarrazins. Les Vikings, quant à eux, décidèrent de se retirer sur les côtes pendant deux siècles environ. 


Sous la pression normande, les moines ainsi qu’une grande majorité de la population furent obligés de quitter l’île. Noirmoutier a toujours fait l’objet de convoitise des pirates, des bandits corsaires et des troupes étrangères à savoir les Anglais, les Hollandais et les Espagnoles en raison de sa situation géographiquement favorable, mais aussi pour sa très grande richesse saline.

La période la plus troublée de toute l’histoire de Noirmoutier fut certainement la Révolution. Durant cette époque, l’île fut en effet occupée tour à tour par les royalistes et les républicains à un tel point qu’elle altéra quatre fois de mains entre 1793 et janvier 1794. 


Des sangs et des larmes furent versés durant ces périodes, mais c’est l’armée de la république qui a eu le dernier mot. On peut compter plus de 1 500 soldats vendéens exécutés en quelques jours… Noirmoutier deviendra par la suite la prison de la Vendée. 


L’avènement monastique ainsi que la période de la grande histoire furent dépassés. Les Noirmoutrins ont brisé leurs chaînes et ont prévu de réaliser de grandes tâches dont l’urgence est de solidifier la défense contre la mer et autre envahisseurs. Des écoles et des routes furent par la suite construites sans parler des églises subissant une meilleure restauration.